La grande botte

Il y avait à Amiens, dans la chaussée Saint-Leu un cordonnier qui connaissait Magister et qui prenait plaisir à lui river son clou, de façon à mettre toujours les rieurs de son côté.

N'ayant point le dernier avec ce disciple de Saint Crépin, le maître d'école de Pernois résolut de se venger un jour, arrivant chez le cordonnier :

  • Voudriez-vous, lui demanda-t-il, faire pour mon bon papa une paire de bottes ?
  • - Volontiers, Magister. Avez-vous la mesure ?
  • - Oui ; comme mon père est pied-bot, voici la longueur de chacun de ses deux pieds.

En même temps, il remettait deux bâtons, dont l'un mesurait environ dix- huit pouces.

  • Quel jour ces bottes seront-elles prêtes ?

Le cordonnier, qui ne se montra nullement surpris d'une telle commande, répondit :

  • Vous pourrez venir les chercher samedi prochain ; elles seront terminées.
  • -C'est entendu ; à samedi.
  • Oui, à samedi, Magister.

Une semaine, deux semaines, un mois, un moi et demi passèrent. Magister, qui venait fréquemment à Amiens, omettait d'aller prendre livraison de la paire de bottes. Le cordonnier, qui n'ignorait pas les voyages réitérés de son client à Amiens, le guetta pendant plusieurs samedis ; il l'aperçut enfin.

  • Eh bien, Magister, vous n'êtes par encore venu chercher les bottes que vous m'avez commandées ? Il y a longtemps qu'elles vous attendent.
  • - Ah ! mon bon monsieur, répondit Magister sur un ton dolent, ne ravivez pas ma douleur. Mon regretté père est mort et enterré… Le pauvre cher homme n'a plus besoin de bottes. Gardez celles que vous lui faites jusqu'au jour il reviendra pour faire le voyage à la vallée de Josaphat.

En disant ces mots, Magister détala au plus vite, dans la crainte de faire connaissance avec le tire-pied du cordonnier, qui paraissait être de fort mauvaise humeur. Cette fois, il était joué.
L'une de ces deux bottes, -la grande,- servit dès lors d'enseigne au disciple de Saint-crépin ; au-dessous, il avait fait peindre cette inscription : A LA GRANDE BOTTE.
Magister lui avait le conseil d'en faire une auge pour ses cochons

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 04/01/2015