Des corbeaux pour des perdrix

Magister se trouvait un jour au marché à réderie à la Pierre Saint-Firmin à Amiens ; il y fit la rencontre d'un marchand d'oiseaux avec lequel il engagea la conversation.

  • Vous qui habitez la campagne, dit l'oiseleur, vous pourriez peut-être me procurer une douzaine de perdrix vivantes que me réclame instamment l'un de mes meilleurs clients, auquel je tiens à donner satisfaction.
  • C'est très facile, dit Magister ; mais quel ; prix m'en donnerez-vous ?
  • Je vous les paierai à raison de trente sous pièce, ce qui fera dix-huit livres. Cela vous va-t-il ?
  • Nous sommes d'accord, dit Magister, qui se fit remettre un sac par le marchand pour lui apporter les perdrix huit jours plus tard, au prochain marché.

Renté à Pernois, Magister confectionna des pièges, qu'il tendit derrière son jardin ; mais, au lieu de prendre des perdrix, il prit douze corbeaux.
Le samedi suivant, de grand matin, Magister partait pour Amiens, portant dans un sac les douze corbeaux qu'il avait capturés. Arrivés sur la place Saint-Firmin, il remit au marchand d'oiseau son sac et ce qu'il contenait. Sans défiance, le marchand compta dix-huit livres à Magister, qui se retira aussitôt et se rendit en toute hâte dans une sorte de cabaret borgne près de la Hotoie.
Un instant après, l'amateur de perdrix étant venu trouver l'oiseleur, celui-ci ouvrit son sac et s'aperçut le supercherie. Il se mit à la poursuite de Magister, qu'il finit par découvrir ; il lui dit, furieux :

  • Vous m'avez fourni des corbeaux et non des perdrix, homme de mauvaise foi…
  • Monsieur, interrompit Magister sur un ton qui n'admettait point de réplique, je vous ai livré des perdrix ; il vous plait de les appeler des corbeaux, mais, dans mon village, ces petites bêtes-là, on les nomme des perdrix.

Et prenant sa grosse voix de lutrin, Magister, ajouta.

  • Vous allez me f… la paix, ou…

Il n'eut pas le temps d'achever ; le marchand d'oiseaux, que la colère gagnait, se disposait à faire un mauvais part à cet étrange et peu scrupuleux vendeur, lorsque celui-ci, redoutant les suites de sa mauvaise action, prit vivement la porte et s'esquiva sans donner son adresse et sans régler la consommation qu'in venait de prendre.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 15/05/2015