Décès annuels de 1826 à 1850

Pour cette période le nombre de décès s'élève à 400 individus (206 hommes et 194 femmes)

1826

La mortalité et les épidémies

Le nombre de décès s'élèvent à 28 personnes.

On constate une mortalité infantile importante, dont six enfants de moins de 10 ans :

  • Un enfant de sexe féminin âgée de un an décédée au mois de janvier
  • Un enfant de sexe féminin âgée de six semaines dcd au mois d'avril
  • Un enfant de sexe féminin âgée de sept ans dcd au mois de juillet

 

Le climat et les intempéries

  • Un enfant de sexe masculin âgé de 2 mois dcd au mois de juillet
  • Un enfant de sexe masculin âgé de 18 mois dcd au mois de novembre
  • Un enfant de sexe masculin âgé de 14 mois dcd au mois de décembre

Soit un pourcentage de > 21 % pour la mortalité infantile.

  • Trois ado de sexe féminin âgés de plus de 10 ans 

 

 

1827

La mortalité et les épidémies

Le relevé des actes de décès des Archives départementales est incomplet.

Le climat et les intempéries

le mois d'Octobre 1827 fut très pluvieux au sud de la France, les pluies torrentielles provoquèrent une crue extraordinaire de la Fontaine de Nîmes, le Vistre déborda. Le 9/10/1827 : un déluge de 792 mm à Joyeuse (Ardèche)

1828

La mortalité et les épidémies

Faible mortalié durent cette période

Le climat et les intempéries

1829

La mortalité et les épidémies

Faible mortalié durant cette période : 7 décès.

Le climat et les intempéries

"En 1829 en Normandie se solde par deux mètres de neige au sol, je ne connais pas les valeurs des minimas mais nul doute que pour maintenir une telle couche au sol dans une région aussi océanique, elles devait être très basses"

1830

La mortalité et les épidémies

Mortalité infantile plus importante :

  • trois enfants de sexe masculin âgé de 2 ans.

Le climat et les intempéries

L’hiver 1829-1830 a été l’un des plus froids de ce siècle. Il débuta dès la mi-novembre dans toute l'Europe et se prolongea jusqu'à la fin de février, marqué, même en Languedoc et Provence, par d'abondantes chutes de neige. De nombreux voituriers disparurent dans cette neige dont l'épaisseur en Normandie dépassait 2 mètres. La totalité des fleuves et rivières de France fut entièrement prise : c'est ce qui se produisit en particulier pour la Seine du 28/12/1829 au 26/01/1830 et du 05 au 10/02/1830

10/02/1830. Dans le port de Bordeaux, les navires eurent beaucoup à souffrir des glaces. Au cours de cet hiver, on enregistra des minima de -10°C à Marseille (28 déc et 2 fév), -15°C à Toulouse (29 déc), -17°C à Paris (17 jan) et -28°C à Mulhouse (3 fév). A Narbonne il a gelé presque sans interruption du 26/12/1829 au 17/01/1830.

17/01/1830 : -17,20°C à Paris, -15°C à Toulouse, -19,80°C à Dieppe, -23,40°C à Strasbourg, -26,30°C à Nancy et -28,10°C à Mulhouse! La plupart du temps le sol ne dégèle pas.

Après une accalmie le froid reprend au début février avec une suite de gelées moins fortes -6°C. Le lac d’Annecy est complètement gelé (ce qui n’a été observé qu’a deux autres reprises en 1573 et en 1880).

03/02/1830 : le thermomètre est descendu jusqu'à -28°C à Mulhouse ! Tous les fleuves et rivières de France sont pris par les glaces. Deux mètres de neige ont recouvert la Normandie.

1831

La mortalité et les épidémies

Faible mortalité infantile ( un seul décès), mais une mortalité plus importante dans les traches d'âge de 50 ans à 89 ans (12 décès).

Le climat et les intempéries

1832

La mortalité et les épidémies

Le nombre de dc s'élève à 26 individus (13 femmes et 13 hommes)

On constate les décès de 2 couples

  • Le premier  décède au mois de février et le même jour
  • L'autre au mois de septembre le 15 et 19

Le mois de septembre correspond au plus grand nombre de décès : 8

 

  • Un soldat, natif de Pernois, dcd le 1er mars ,à l'Hôpital du Val de Grace des suites de fièvre
  • En automne/hiver 1832 : Epidémie de grippe
  • Mars et avril - Épidémie de choléra à Paris

Le climat et les intempéries

Un hiver doux et pluvieux, de novembre 1832 à avril 1833 on note des pluies presque continuelles

1833

La mortalité et les épidémies

Le nombre de dc s'élève à 13 individus (8 femmes et 5 hommes)

On constate  4 décès au mois de mars dont un enfant âgé d'un an.

Le climat et les intempéries

Un hiver doux et pluvieux, de novembre 1832 à avril 1833 on note des pluies presque continuelles

Epidémie de grippe au printemps 1833.

Épidémie de choléra

1834

La mortalité et les épidémies

Le nombre de dc s'élève à 16 individus (9 femmes et 7 hommes)

On constate  une mortalité infantile importante : 7 enfants de moins de 10 ans

Le climat et les intempéries

1833/34

Ce printemps a été très sec, il n'a pas plu pendant trois mois en Doazit d'après la Mémoires de J-B. Barbe.

 

26 et 27/08/1834 : La crue du Furan et de la Loire ont détruit trois ponts de chemin de fer, interrompant le service pendant plusieurs jours.

1835

La mortalité et les épidémies

Le climat et les intempéries

1836

La mortalité et les épidémies

 

Le climat et les intempéries

Recensement 1836

Individus Nombre
Garçons 231
Hommes mariés 163
Veufs 25
Filles 201
Femmes mariées 161
Veuves 32

1838

La mortalité et les épidémies

Le climat et les intempéries

1837

La mortalité et les épidémies

Le climat et les intempéries

1839

La mortalité et les épidémies

Le climat et les intempéries

1840

 
 

1841

La mortalité et les épidémies

Le climat et les intempéries

1842

La mortalité et les épidémies

Le climat et les intempéries

1843

La mortalité et les épidémies

Le climat et les intempéries

1844

La mortalité et les épidémies

Le climat et les intempéries

1845

 
 

1846

 
 

1847

La mortalité et les épidémies

Le climat et les intempéries

1848

La mortalité et les épidémies

Le climat et les intempéries

1849

La mortalité et les épidémies

Le climat et les intempéries

1850

La mortalité et les épidémies

Le climat et les intempéries

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 08/04/2020