Flixecourt

Flixecourt s'est transformé au XIXème siècle en bénéficiant de la construction des routes et des voies ferrées, mais surtout de l'établissement et du perfectionnement des fabriques de toiles. L'instruction est recherchée par la majeure partie des familles. Mais les caisses d'épargne ne sont pas assez fréquentées… Concurremment avec la charité privée, le bureau de bienfaisance secourt les indigents.

D'après le Pouillé de 1301, on comptait, à cette date, à Flixecourt "six à sept cents vingt ménages (140). En 1548, le nombre ne s'élève plus qu'à 40. En 1600, il est de 120 et, en 1603, il redescend à 80. Depuis cette époque, la population a augmenté dans des proportions considérables. Ainsi, en 1861, elle compte 1618 habitants ; en 1870, 1900 et 2986 en 1890. Aussi le temps paraît peu éloigné où Flixecourt méritera le titre de Ville.

 

http://recherche.archives.somme.fr/ark:/58483/a0112614135435I1pMd/1/1

La commune de Flixecourt s'étend sur une superficie de 1184 hectares. Elle comprend une population de 3222 habitants en 2009, représentant une densité moyenne de population de 272 habitants / km². (sources INSEE). Par comparaison, cette population était de 2852 habitants en 1896.

Le territoire communal est marqué par la rivière de Nièvre, qui traverse la commune d'est en ouest, et dessine une vallée prononcée dont les deux versants nord et sud forment les limites naturelles de l'espace bâti. A l'ouest, le territoire s'étend jusqu'au canal de la Somme, ponctué par l'écluse de la Breilloire (écluse n°21) et sa maison éclusière.

L'autre caractéristique marquante du territoire communal est la traversée de la route nationale R.D. 1001 du sud au nord. Cet axe, qui reprend le tracé de l'ancienne route royale, place Flixecourt à 22 km d'Amiens et à 26 km d'Abbeville. A partir de cet axe, se diffuse un réseau viaire transversal et secondaire, qui relie le bourg aux communes environnantes de Bouchon, l'Etoile, Vignacourt, Bettencourt, Ville-le-Marclet et Saint-Ouen. La commune bénéficiait également des services d'une ligne de chemin de fer d'intérêt général, qui reliait Frévent (Pas-de-Calais) à Gamaches (Somme). Mise en service en 1869, cette ligne fut abandonnée temporairement durant l'Entre-Deux-Guerres, puis déclassé en 1971.

Enfin, depuis 1998, la nécessaire relance économique engagée après l'arrêt de l'usine Saint Frères a favorisé la création d'un échangeur de l'autoroute A16, qui dessert une nouvelle ZAC des Hauts Plateaux, établie au nord du territoire.

Les écarts sont constitués à la fin du 19e siècle par le Moulin Basile, au sommet du versant sud, les Viviers à l'est. La Breilloire, occupée que par la maison éclusière.

https://inventaire.picardie.fr/dossier/la-ville-de-flixecourt/3faa025b-dd20-4885-a81c-cb8d59b98e0b

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !