Bettencourt-Saint-Ouen

La commune de Bettencourt-Saint-Ouen s'étend sur une superficie de 804 hectares et 34 ares pour une population de 516 habitants en 2007 (428 en 1896), ce qui représente une densité de 64,2 habitants au km² (données INSEE).

Le territoire communal, situé sur le versant sud de la vallée de la Nièvre, s'étend depuis la rivière au nord-ouest jusqu'à la forêt de Vignacourt au sud (bois de Varennes et du Prieur). Jusqu'au milieu du 19e siècle, le massif se prolongeait en partie au nord jusqu'aux limites du village.

La commune est bordée à l'est par la chaussée Brunehaut et à l'ouest par la commune de Flixecourt. Elle est traversée par la R.D. 57, qui forme la principale artère du village d'est en ouest, ainsi que par l'autoroute A16 qui forme une longue et profonde entaille sur sa partie ouest. Trois routes relient la commune au bourg de Vignacourt, dont l'une d'elles forme un croisement avec la route de Flixecourt, à l'ouest du village, marqué par une croix de chemin. Le village est situé à mi- pente du versant sud de la vallée de la Nièvre.

Le hameau de la Briqueterie, qui borde la R.D., se forme, à la fin du 19e siècle, à la limite de la commune de Saint-Ouen, dont l'abattoir et certaines cités ouvrières sont pour partie implantés sur le territoire de Bettencourt-Saint-Ouen (sections cadastrales A1 et A2).

Au sud, deux fermes sont établies dans la clairière de Bachimont, défrichement de la seconde moitié du 19e siècle dans la forêt de Vignacourt : la première (n° 1), à découvert, n'est plus habitée, tandis que la seconde (n° 2), en lisière, est ruinée. Deux rendez-vous de chasse sont situés à proximité dans la forêt, le chalet Monpetit et le chalet de Bachimont.

une mentionnée dans le recensement de population de 1872, une autre dans celui de 1906. 3 maisons en 1911.

L'occupation des sols est répartie entre la polyculture (60 %), les forêts et peupleraies (25 %) et les prairies (5 %), tandis que l'espace urbanisé et les voies de communication représentent 10 % de la surface. En 2000, 6 exploitants agricoles (13 en 1988) cultivaient 509 hectares de terres labourables (719 en 1988).

En 2000, 6 exploitations agricoles (13 en 1988) regroupaient une superficie agricole utilisée (SAU) de 530 ha (768 ha en 1988), soit une SAU moyenne de 88 hectares (59 en 1988). Les surfaces agricoles de la commune représentaient 509 ha de terres labourables (719 ha en 1988) et 40 ha de cultures fourragères (75 ha en 1988), dont 472 ha de superficie en fermage (713 en 1988) (données AGRESTE). Ces chiffres traduisent une réduction de plus de la moitié du nombre d'exploitations, dont la taille moyenne a bien augmenté depuis une vingtaine d'années. La diminution importante de la SAU globale des exploitations et des surfaces agricoles de la commune est due à l'aménagement de l'autoroute et à la construction de lotissements pavillonnaires.

Par délibération du 22 avril 2004, le conseil municipal a souhaité mettre en place un plan local d'urbanisme (PLU), en remplacement du plan d'occupation des sols (POS) en vigueur depuis 1987. Le rapport de présentation du PLU, rédigé par le cabinet AGEOS Consultants le 5 mars 2007, a été approuvé par le conseil municipal le 18 avril 2007 (arch. com.).

https://inventaire.picardie.fr/dossier/le-village-de-bettencourt-saint-ouen/d8526b9d-49e6-4d67-8f5c-3d92e3e1d1f1

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !