Ribeaucourt : 265 habitants en 1906

 
La commune de Ribeaucourt s'étend sur une superficie de 542 hectares pour une population de 185 habitants en 2007 (234 en 1896), ce qui représente une densité de 34,2 habitants au km² (données INSEE).
 
Le territoire communal, qui s'étend sur le plateau, est bordé à l'ouest par une partie du bois de Ribeaucourt et par le bois Monsieur-de-Berny, qui forme la partie nord du bois de Martaineville. Il est limité en sa partie est par la vallée de la Croix et le fond de Beaumetz, deux vallons qui se rejoignent dans le bassin de la Domart.
 
La commune est traversée par la R.D. 66 de Bernaville à Fransu, et la R.D. 185 de Domart à Beaumetz. Largement ouvert sur le plateau à l'est, le village est entouré de courtils que la rue bien nommée « Derrière les haies » sépare des vastes espaces cultivés, ce qui donne à cette limite la physionomie d'un village-bosquet. En partie sud du village, où l'habitat est plus disséminé, subsistent quelques vergers.
 
Le hameau de Barlette est situé au sud de la commune, le long de la R.D. 185.
 

Ribeaucourt qui n'était il y a un siècle qu'une petite bourgade, aux chaumières éparses dans un pittoresque désordre, habitée par une population de bûcherons et de tisserands, s'est transformé complétement depuis la Révolution. les habitants se sont enrichis à l'époque peu éloignée et cela sous la culture et le travail du lin étaient rémunérateurs ; ils vivent actuellement pour la plupart de l'existance indépendante du petit cultivateur. Ils ont remplacé leurs chaumières par des maisons soigneusement entretenues et bien alignées. On a appris le chemin de la caisse d'épargne ; on s'assure généralement contre l'incendie. Les indigents sont peu nombreux et reçoivent de larges secours du Bureau de Bienfaisance.

La population qui a dépassé 500 habitants au début du siècle est tombée à 234 habitants au dénombrement de 1896. Cette énorme diminution qui tient à l'émigration vers les centres industriels de la vallée de la Nièvre, serait inquiétante pour l'avenir de la commune, si elle devait continuer. Ribeaucourt ne sera pas probablement jamais un centre considérable, mais la condition actuelle peut s'améliorer.

http://archives.somme.fr/ark:/58483/a011261413544zJXgcH/1/1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 06/11/2015