Rue de Bas

Odonyme usité

Section B dite Le Village C.N. 1832

Section AB C. 1963

Odonyme usité

Désignation s’expliquant par la topographie, cette rue est situé en contre-bas de celle d’en Haut. Déjà appelé au XVIIIème c’est dans cette rue que se trouvait une Hostellerie datant du XVIème siècle : sur l’enseigne de laquelle on pouvait lire : « ici on loge à pied et à cheval»  Cet édifice disparu après la dernière guerre, n’est plus qu’un souvenir dans la mémoire de quelques-uns, il est encore possible de pouvoir l’admirer grâce au tableau que M. Legrand avait réalisé en 1938

Ruedebas 1

Ruedebas 2

Ruedebas 3

en 1851 cette rue comprenait 31 maisons pour 30 ménages et 190 hah.
• 24 tisserands
• 26 fileuses
• 1 menuisier
• 10 ménagers et ménagères
• 1 débitant et ménager
• 2 rentiers
• 1 cultivateur
• 1 boulanger
• 2 propriétaires cultivateurs
• 1 journalier
• 1 cafetier ménager
 
 
en 1881 : 27 maisons pour 29 ména¬ges et 77 hah.
• 12 tisserands
• 1 fileuse
• 1 menuisier
• 4 ménagers et ménagères
• 2 bobineuses
• 2 débitants, débitantes
• 3 rentiers
• 1 cultivateur
• 1 maréchal ferrant
• 1 notaire
 
 
 
en 1906 : 26 maisons pour 60 hab.
• 1 maréchal-ferrant
• 2 cordonniers
• 8 ouvriers agricoles
• 1 épicier
• 3 ouvriers d'usines
• 1 couturière
• 1 tisserand à domicile
• 3 tisserands d'usine
 
 
en 1911: 24 maisons et 63 hab.
• 1 charcutier
• 1 bûcheron
• 1 couturière
• 1 cordonnier
• 1 lingère
• 6 journaliers
• 1 ouvrier agricole
• 6 ouvriers d’usines
• 1 tisserand à domicile
• 1 culottière
• 1 domestique
• 3 cultivateurs
• 1 pureur
• 1 couturière
• 1 cordonnier

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 08/07/2015