Le Moulin du Soudet

Moulin à huile, moulin à farine

  • 1643 Baptême de Louis Soudet fils de Fols Soudet et Elisabeth Hirondart 
  • 1647 Baptême de Pierre Soudet fils de François Soudet et Elisabeth Hirondart
  • 1652 Baptême de Françoise Soudet fille de François Soudet et Isabeau Hirondart
  • 1676 Mariage de Louys Roy avec Marie Soudet
  • 1676 Naissance de Marie Soudet fille de Pierre Soudet et de Margueritte La Chapelle
  • 1686 Naissance de Françoise Soudet fille de Pierre Soudet et de Margueritte La Chapelle
  • 1702 Décès de Marie de flexelle femme de Jean Le Roy Musnier à l'huile
  • 1704 Mariage de Jean Le Roy avec Margueritte David
  • 1705 Mariage de Margueritte Soudet avec Pierre Paien
  • 1712 Décès de Marie Soudet femme de Louys Roy
  • 1718 Décès de Louis Le Roy Musnier à l'huile
  • 1724 Naissance de Jean Roy fils de Louis et Jeanne Drouart
  • 1737Naissance de J.Bte Le Roy fils de Pierre Le Roy et M.Jeanne Carpentier musnier au Moulin de Soudet
  • 1759 Décès de J.Bte Mercier meunier au Soudet

Nicolas Roy Fabricant d'Huile au Soudet

  • 1822 Le Moulin à bled était exploité par Devisme Honorine pour un revenu imposable de 170 f. 30, 
  • le second moulin à huile appartenait aux héritiers de Nicolas Roy. 
  • Un des deux moulins appartenait en 1836 à Pierre Carpentier. Ce moulin fut détruit en 1856 .
  • 1872 il était toujours exploité par Gédéon Carpentier

Oswald Leroy en était l'exploitant
L'autre moulin appartenait à Cornet Léonce.

  • 1906 Le moulin était occupé par Oswald Leroy né à Pernois en 1851, marié à Elvire Delavisse native de Pernois en 1858, un fils Edmond né en 1882.

Ce moulin à l'huile produisait surtout des huiles de chenevis et de lin.
Oswald Leroy employait Joseph Bellenger né à St Ouen en 1858 habitant la Ruelle Dumont et Dhavernas Léopold né en 1879 à Pernois.

En 1964 Le Moulin Leconte cessa ses activités.

Ancien parchemin

 

Ce parchemin m'avait été confié par Raymond DELAVISSE, ancien garagiste à Pernois, au Soudet.

Louis, par la grâce de Dieu, Roi de France et de Navarre ;
A tous ceux qui ces Présentes lettres verront, SALUT.
Nicolas le Roy meunier au moulin à l'huile du Soudait paroisse de Pernois, Nous a fait exposer que, par contract passé devant Dubost notaire Roial au Bailliage d’Amiens résident au Bourg de Domart, et les témoins y dénommés le vingt-trois juillez mil sept cent quatre-vingt-sept Contrôlé et insinué audit Domart de vingt-quatre dudit, il a acquis de Pierre Thuillier Boulanger au Bourg d'Auxi-le-Chateau, Artois, Anne Michèle de Paris sa femme, ycelui Thuillier héritier paritaire de défuntes Delles marie angélique et marie Anne Thuillier décédées filles en la ferme de Belestre paroisse de Pernoix, a La Caution du Sr Michel Antoine voisin, procureur demeurant audit Bourg d'Auxi-le-Château côté d'Artois, un demi journal de terre labourable en une pièce ainsi quelle se comporte et étend situés au terroir de Pernoix tenue en roture du fief de Sr Butteux, par dudit demi journal de terre appartenant aux vendeurs de la succession desdites Demoiselles Thuillier, en jouir et disposer par ledit exposant ses hoirs et aiant cause en toute propriété dès le jour de ladite acquisition, et a toujours a la charge des cens ordinaires à l'avenir, déchargé des arréages des feux, et toutes autres choses quelconques, ladite vente faite moyennant la somme de trois cent soixante livres de deniers principaux, et ce qu'il est plus au long énoncé audit contract d'acquisition, et pour pas ledit exposant jouir dudit demi journal de terre, si en mettre en possession, et en purger les privilèges et hypothèques suivant et conformément à l'Edit du mois de juin mil sept cent soixante-onze, il nous a très humblement fait supplier de vouloir bien lui accorder nos lettres sur ce nécessaire. A ces causes de l'avis de notre conseil qui a vu ledit contrat d'acquisition, et autres pièces ci attachées sont Le Contre Scel de notre chancellerie, nous avons ratifié ledit contract d'acquisition ; voulons qu'il soit exécuté selon sa teneur ; ce faisant que ledit exposant ses hoirs et ayant cause, fait et demeure propriétaire incontestable dudit demi journal de terre, circonstances et dépendances, en jouisse et dispose comme de chose a lui appartenant, purgée de tous privilèges et hypothèques, suivant et conformément à notre Edit du mois de juin mil sept cent soixante-onze. Mandons à nos amis conseillers en notre Bailliage d’Amiens, qu'ils aient à faire jouir ledit exposant à l'effet des présentes. Car tel est notre plaisir, en témoin de quoy nous avons fait mettre notre Scel a ces présentes données à Amiens le quinze novembre l'an de grâce mil sept quatre-vingt-sept et de notre règne le quatorzième.

Moulin soudet1

Moulin lecomte1

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 21/06/2016