Demande de construction d'une halte en 1872

L'an mil huit soixante-douze, le vingt-deux janvier, le Conseil municipal s'est réuni la présidence de M. le Maire, au lieu ordinaire de ses séances où se trouvaient MM. Ballédens adjoint, Mortel, Diruy, Breilly-Gavois, Breilly Casimir, Dhavernas François, Dhavernas Alphonse, Pâques, Sevaux.

La séance étant ouverte ; M. le Maire met sous les yeux du Conseil l'Arrêté préfectoral du 9 janvier 1872 relatif aux projets d'emplacement des stations ou haltes que la Compagnie du Chemin de fer de Frévent à Gamaches propose d'établir sur la partie de ce chemin comprise entre Doullens et ST-Léger, sur les territoires de Gézaincourt, Fienvillers, Candas, Monstrelet, Canaples. Pernois et St-Léger-les-Domart.

Il met également sous les yeux de cette assemblée un exemplaire du plan, du profil et du mémoire produits par la Compagnie.

Le conseil après avoir pris connaissance de ces pièces, considérant que l'établissement d'une halte à Pernois répond au mieux des habitants de cette commune. Qu'il est favorable aux intérêts industriels qui sont relativement considérables et aux intérêts agricoles.

Que Pernois qui renferme plus de trois cents tisseurs, une scierie à vapeur, une fabrique d'huiles, quatre usines pour les blés, deux forges etc. … retirera de cette halte, tout l'avantage possible du Chemin de fer, tout en fournissant un trafic relativement élevé ; ce qui n'aurait pas lieu si cette commune était privée de cette halte.

La distance des stations ne lui permettrait pas de faire ses transports par le Chemin de fer, du moins pour la plus grande partie des objets signalés à transporter, que de plus cette halte desservira la commune Halloy.

En conséquence :

Le Conseil demande qu'il soit donné suite au projet d'établissement d'une halte à Pernois. Fait et délibéré en séance le 22 janvier 1872

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 22/09/2018