Demande de construction d'un aqueduc

18 février 1900

Extrait du Registre aux délibérations de la Commune de Pernois

L'an mil neuf cent le 18 février, le Conseil municipal de Pernois s'est réuni au lieu ordinaire de ses séances sous la présidence de M. Deflandre Maire.

Etaient présents M.M. Carette adjoint, Legrand Alzire, Legrand Pierre, Dheillly Valéry, Duval Eugène, Martin Zéphyr et Lefebvre Alphonse, conseillers municipaux.

La séance étant ouverte M. le Maire expose au Conseil qu'à différents reprises les propriétaires riverains du Chemin de Grande Communication N° 57 de Canaples à Hangest, à 200 m.de la gare, côté est et côté ouest, voient chaque année leurs terrains couverts par les eaux lors de pluies quelques peu abondantes, et que le séjour de celles-ci causent de grand dégâts aux récoltes, qu'il y aurait lieu de remédier à cet état de choses dans le plus bref délai possible. Après avoir recherché les causes, il serait utile d'y apporter les remèdes que l'on croit nécessaires.

En effet, cet état de choses n'existe que depuis que la ligne de Chemin de fer de Frévent à Gamaches est construite, attendu que le fossé de dessèchement que la Compagnie a fait creuser le long de la ligne ne peut suffire.

D'accord avec l'agent voyer de Domart, il a été reconnu que la construction d'un aqueduc s'imposait sous la voie du chemin de fer afin de conduire les eaux pluviales dans la rivière qui se trouve à quelques mètres de là et que la dite Compagnie doit en supporter les frais.

Monsieur le Maire demande l'avis du Conseil.

Après en avoir délibéré le Conseil considérant que l'exposé de M. le Maire est exact, à l'unanimité  des membres présents prie M. le Préfet de vouloir bien intervenir auprès de la Compagnie du Nord afin de décider celle-ci à construire l'aqueduc réclamé.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !