Délibération du Conseil municipal en 1870

L'An mil huit cent soixante-dix, le 10 juillet 1870, le Conseil municipal de Pernois s'est réuni, sous la présidence de M. le Maire, au lieu ordinaire de ses séances sur l'autorisation de M. le Sous-Préfet en date du 6 courant, étaient  présents MM. Brasseur, Sevaux, Létocart, Dhavernas, Froidure, Carpentier et Dheilly.

Etait absent : M. Mortel

La séance étant ouverte, le Conseil municipal, considérant en ce qui concerne le Chemin de fer de Frévent à Gamaches, le tracé par Valeureux, Canaples, Halloy, Pernois, Berteaucourt etc. … présente sous le rapport du trafic et des intérêts qu'il est appelé à desservir, des avantages les plus considérables que le tracé par Fienvillers  et Domart. Qu'il permet de relier de la manière la plus directe possible Doullens avec Amiens, au moyen d'un embranchement partant de Canaples et se terminant à Ailly sur Somme, donnant ainsi satisfaction à ces deux villes.

Que cet embranchement aurait un trafic considérable résultant de l'industrie qui existe sur tout le parcours.

Qu'en ce qui concerne Pernois en particulier, commune industrielle, ayant journellement des rapports avec Amiens., il aurait le transport de tous les fils employés dans cette localité et achetés soit à Lille, soit à Amiens, qu'il aurait le transport de toutes les toiles fabriquées dans cette commune et qui sont toutes destinées pour Amiens ; que chaque semaine un nombre d'habitants de Pernois se rendraient par cette voie à Amiens, qu'ainsi cette localité fournirait un trafic relativement élevé.

En conséquence le conseil municipal, fidèle interprète des habitants de Pernois. Emet le vœu que le tracé par Canaples-Pernois soit adopté ainsi qu'un tronçon de Canaples à Ailly-sur-Somme. Et ont signé tous les membres présents à la séance après lecture

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 20/09/2018