Aux Haies brûlées

Toponyme non usité et non localisé

 Attesté en 1763 « jean Binet, laboureur à Pernois, un demi journal de terre située au lieu-dit Les Haiettes, tenant d’un côté à Joseph Brasseur d’autre à la ditte haiette, d’un bout à la veuve de Jean devisme et d’autre à la rue qui conduit de Pernoy aux haies brulée tenu de l’Eveché

Sources : IGN

Les Homonymes :

  • Quesnoy-sous-Airaines

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 25/06/2015