Rideau Monasse

Toponyme obsolète

  • anc. fr. : "riael"
  • en pic. : "ridhieu", "rindé"
  • fr. : "rideau"

Anthroponyme attesté en 1653

Pierre Monasse était berger, et il devait faire paître son troupeau sur les versants herbeux. Et à cet endroit existe toujours un long talus et rideau d'arbres sous lesquels il venait certainement s'abriter pendant les intempéries.
"Aveu du 1er septembre 1780 Jean Ribeaucourt , charon, demeurant au village de Pernois lequel étaient aux droits pour acquisition de Pierre Rosse dit "guio" et marie anne Le gris Laquelle était le fille et mère de Jean Legrand et Jeanne Le Clercq sa femme, a reconnu déclaré et avoué tenir et relevé en roture des dames abbesses et Religieuses de l'Abbaye Royale de Notre-Dame de Berteaucourt à cause d'un fief situé à Pernoix, un demy journal de terre situé au terroir audit Pernois, tenant d'un côté aux teres de la dite abbaye, d'autre à Quentin Ballédent, d'un haut à Jean Le Roy, d'autre au Rideau Monasse, chargé d'un sol neuf deniers de cens annuels au jour de St Rémy"

Sources :

  • A.D.S. 66H27
  • Plan Terrier du XVIIIème

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 23/06/2015