14ème Régiment d'Infanterie Territoriale

Casernement ou ville de regroupement : Abbeville, 2ème  région militaire, 162ème  brigade, 81ème  division d’infanterie territoriale. À la 81ème  division d’infanterie territoriale d’août 1914 à avril 1917.

Réserve d’infanterie au 36ème  corps d’armée à partir de mars 1918.

Création d’un bataillon de marche en juillet 1918, un bataillon est ensuite affecté à la 133ème  division d’infanterie d’août 1918 à nov. 1918.

Pas de citation du régiment.                                                

1914 

Marches et contremarches : trajet d’Amiens, Rouen, Gournay en Bray, Arras, marchant sans interruptions du 20 août inclus au 27 septembre 1914.

Course à la mer (sept.-oct.) : Ablainzelle (28/09), Hannescamps, attaque de Monchy-au-Bois (10 oct.) nombreuses pertes.

Belgique (nov.-déc.) : Adinkerque, Nieuport, Lombaerzyde.

1915 

Belgique (déc. 14-août) : Nieuport-les-Bains puis Artois (sept.-fév. 1916) : La Fosse Calonne.

1916 

Travaux dans la Somme (mars-juin) puis Oise (juil.-nov.) : Tracy-le-Val, La Haie Noire.

1917 

Travaux dans la Somme (janv.-fév.) puis Oise (mars) : Tracy-le-Val, l’Etoile-Madame, travaux en arrière du front (avril-janv. 1918).

Fin sept. des soldats du 291ème  RIT, dissous, intègrent le 14ème  RIT.

En novembre 1917, des soldats du 16ème  RIT, dissous, sont intégrés au 14ème  RIT.

Dissolution du régiment en janvier 1918, seul le 1er  bataillon est affecté comme réserve d’infanterie dans la 29ème  division, et suit ce parcours.

1918 

Secteur Dunkerque-Nieuport puis Somme (avril) : Hangest-en-Santerre, Dommartin, cote 105, Thézy puis Flandres (mai) : le Mont des Cats puis Montdidier, Cottenchy.

En août, la compagnie de mitrailleuses constitue un bataillon de mitrailleuses au 36ème C.A. Le surplus du bataillon restait comme bataillon de pionniers.